Chapitre 5 : Le bon, la brute et le complot

Description :

Dans toute bonne théorie du complot, on a besoin d’un héros, et d’un ennemi. Entre alors en scène Didier Raoult, infectiologue de Marseille qu’on retrouve à peu près partout en ce moment. S’il est acclamé comme un sauveur face au reste du monde par les conspis, c’est avant tout parce qu’il arrive dans le débat public avec un message fort : celui d’une solution qui pourrait nous « sauver », un traitement pour soigner du Covid avec de l’hydroxychloroquine. C’est en effet rassurant d’écouter quelqu’un qui prétend avoir la solution, d’autant plus qu’il s’agit d’un médecin reconnu, chercheur de l’Etat, qui a reçu la visite du Président.

En face, c’est Bill Gates qui endosse le rôle du grand méchant. Connu mondialement, milliardaire, puissant et surtout à la tête d’une fondation qui finance des vaccins à l’étranger, il coche toutes les cases. Dernier point qui justifierait pour les conspis son rôle de monstre, et cristallise un tas de fantasmes complotistes.